Le courtier immobilier : un repère utile en pleine tempête immobilière

Le courtier immobilier : un repère utile en pleine tempête immobilière

Une maison qui se vend en six jours à 152 000 $ de plus que le prix d’origine, sur la Rive Sud (Montréal), qui l’aurait cru? Pourtant, c’est ce qui vient tout juste d’arriver à Benoît Jacques, le propriétaire de l’agence PRO Immobilier & Hypothèque N-Plex, à Varennes.

Un marché gonflé à bloc

Une maison qui se vend en six jours à 152 000 $ de plus que le prix d’origine, sur la Rive Sud (Montréal), qui l’aurait cru? Pourtant, c’est ce qui vient tout juste d’arriver à Benoît Jacques, le propriétaire de l’agence PRO Immobilier & Hypothèque N-Plex, à Varennes.

Benoit Jacques
Crédit photo: Gracieuseté

« On parle d’une augmentation de 25,4 % de plus que le prix affiché, du jamais vu en plus de treize ans de carrière! »

La pandémie a changé la donne et le marché immobilier est maintenant en pleine effervescence. Pour vous aider à y voir plus clair avant d’acheter ou de vendre votre maison dans ce contexte difficile, nous avons demandé à Benoit Jacques, un courtier immobilier très actif sur la Rive-Sud, de mettre en lumière la réalité du marché actuel et l’importance d’adopter de nouvelles stratégies.

La ruée vers l’immobilier

« C’est l’enfer! Ça faisait au moins six mois que je cherchais avant de rencontrer Benoît. » – Amélie Duquette

Le constat est limpide : il y a un engouement très fort pour l’immobilier et le marché s’enflamme littéralement depuis un an. Benoît note que l’acheteur qui prend contact avec le courtier immobilier du vendeur se retrouve souvent face à une propriété déjà vendue. Et si elle ne l’est pas, le volume des visites est si important qu’il est parfois impossible d’avoir un rendez-vous. Plus que jamais, recourir aux services d’un courtier immobilier qui connait son secteur décuple vos chances de trouver la perle rare en vous évitant bien des maux de tête.

Une concurrence féroce

La partie n’est pas pour autant gagnée si vous réussissez à obtenir une visite et que vous faites une offre d’achat. Il y a de fortes probabilités que 20 autres acheteurs aient jeté leur dévolu sur la même maison que vous. On assiste présentement à un phénomène de surenchère qui gonfle les prix. Comment s’en sortir alors? Benoit se fait rassurant. Il y a moyen d’éviter la surenchère par une connaissance fine du marché.

« Avec mon expérience, je peux mettre à profit le savoir-faire de mon équipe pour trouver des propriétés qui ne sont pas sur le marché et ainsi éviter la surenchère. »

De plus, avec un bon réseau de contacts, il est plus facile d’aider le client à trouver l’offre parfaite.

« Avec l’expérience et la connaissance des tendances, on finit par savoir d’instinct comment guider les acheteurs afin qu’ils gagnent leurs offres multiples. »

Un courtier pour ne pas perdre le nord

L’achat d’une maison dans ce contexte explosif peut s’avérer une expérience éprouvante. La situation semble clairement plus favorable pour le vendeur que pour l’acheteur. Comment ce dernier peut-il alors garder espoir? Lorsque j’ai demandé à Benoit son avis en ce qui concerne les tendances à venir, il m’a répondu qu’il ne pouvait pas prédire l’avenir. Par contre, il souligne qu’avec le manque d’inventaire observé en ce moment, on peut prévoir encore quelques années avant de retrouver un équilibre sur le marché.

« Si on m’avait posé la question il y a un an, jamais je n’aurais pu prévoir que certaines propriétés se vendraient 150 000 $ au-dessus du prix. »

Un courtier immobilier est un guide précieux. En tant que professionnel, il agira pour vous à titre d’intermédiaire et de médiateur. Il vous tiendra informé du marché et vous accompagnera dans votre recherche. Enfin, il vous conseillera lors de la négociation finale.Il faut être bien outillé en ce moment pour acheter ou pour vendre. Benoît insiste sur le fait qu’il y a plusieurs avantages à être épaulé par un professionnel chevronné en qui vous avez confiance.

« Mon travail est de m’adapter au marché pour tirer le meilleur de la transaction, autant pour le vendeur que pour l’acheteur, et ce, malgré le contexte actuel. »

D’ailleurs, Benoit vient tout juste de faire l’acquisition d’un camion de déménagement qu’il met gratuitement à la disposition de ses clients. Bref, avec PRO Immobilier & Hypothèque N-Plex, on parle d’une approche intégrée complète pour survivre à la tempête.

Camion de déménagement Benoit Jacques
Crédit photo: Benoit Jacques

Laisser un commentaire